Nouvelles condamnations d’AXA à indemniser les pertes d’exploitation liées au COVID-19

Pour dénier le droit à indemnisation de certains de ses assurés la société AXA se retranchait derrière une clause du contrat d’assurance stipulant que la garantie pertes d’exploitation est exclue « lorsqu’au moins un autre établissement, quelle que soit sa nature et son activité, fait l’objet, sur le même territoire départemental, d’une mesure de fermeture administrative, pour une cause identique».

Ce contrat et l’interprétation de cette clause font l’objet de débats devant de nombreuses juridictions sur le territoire. 

Toutefois, dans trois arrêts du 20 mai 2021 (n°20/08317, 20/10358 et 20/13305), la Cour d’appel d’Aix-en-Provence est venue trancher en faveur des restaurateurs considérant que cette clause litigieuse devait être considérée comme non-écrite :

« Au regard de l’absence de risque couvert par la garantie perte d’exploitation en cas d’épidémie telle que prévue contractuellement, qui conditionne l’application de la garantie à l’existence d’une épidémie circonscrite à un seul établissement dans un territoire départemental, la clause d’exclusion litigieuse n’apparaît pas limitée ; elle vide de sa substance l’obligation de garantie souscrite par l’assuré.

En conséquence la clause d’exclusion doit être réputée non-écrite en application de l’article 1170 du code civil ».

Ces trois décisions viennent conforter un arrêt rendu par cette même Cour d’appel le 25 février dernier condamnant la société AXA à indemniser son assuré restaurateur (n°2021/62).

Dans la foulée de ces décisions, le Syndicat des indépendants (SDI) a annoncé son intention d’assigner la société AXA en justice. Ces décisions et cette déclaration semblent avoir fait mouche : le jeudi 10 juin la société AXA a annoncé avoir conclu un accord avec ses clients, 300 millions d’euros seront débloqués pour indemniser les pertes de ses 15.000 clients restaurateurs en raison des fermetures administratives liées aux confinements (https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/axa-va-indemniser-les-restaurateurs-a-hauteur-de-300-millions-d-euros-1623302580).

Je me tiens à votre disposition pour vous conseiller ou vous assister dans le cadre de tout litige auquel vous seriez confronté dans le cadre de la mise en œuvre d’un contrat d’assurance. Me contacter.

Demande de rappel

Mentions légales

Design et conception

Hébergement

Infomaniak Network SA

Rue Eugène-Marziano 25, 1227 Genève – Suisse

N° IDE & TVA : CHE-103.167.648

Politique de confidentialité

La présente politique décrit les informations que nous recueillons auprès de vous, la manière dont nous les utilisons et notre base juridique pour ce faire. Elle indique également si et comment ces informations peuvent être partagées et quels sont vos droits et vos choix concernant les informations que vous nous fournissez.

Nous ne vendrons jamais vos données personnelles à qui que ce soit.

Ce que nous collectons et recevons

Lorsque vous visitez notre site, nous enregistrons : le site web à partir duquel vous nous avez rendu visite, les parties de notre site que vous visitez, la date et la durée de votre visite, votre adresse IP anonyme, les informations provenant de l’appareil (type d’appareil, système d’exploitation, résolution d’écran, langue, pays dans lequel vous vous trouvez et type de navigateur web) que vous avez utilisé pendant votre visite, etc. 

Vos droits

Vous avez le droit d’être informé des données à caractère personnel traitées, un droit de rectification/correction, d’effacement et de restriction du traitement. Vous avez également le droit de nous demander un format structuré, commun et lisible par machine des données à caractère personnel que vous nous avez fournies.
Cependant, nous ne pourrons pas donner suite à ces demandes car nous ne pouvons pas identifier nos utilisateurs du fait que nous anonymisons les adresses I.P.

Conservation des données

Nous recueillons et conservons des informations agrégées et anonymisées que nous pouvons conserver indéfiniment pour protéger la sécurité de notre site, améliorer nos services ou nous conformer à des obligations légales.