Reconfinement : l’aide financière du fonds de solidarité

La nouvelle aide financière du fonds de solidarité pour les mois d’octobre et novembre

Le décret 2020-1328 du 2 novembre 2020 est venu modifier le décret 2020-371 du 30 mars 2020 relatif au dispositif de fonds de solidarité à destination des entreprises touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de l’épidémie de Covid-19.

Pour mémoire, l’aide du fonds de solidarité comprenait 3 volets :

  • une première aide égale au montant de la perte de chiffre d’affaires et plafonnée à 1.500 €, versée par la DGFiP et renouvelable mensuellement ;
  • une aide complémentaire des régions pour les entreprises les plus en difficulté, d’un montant maximal de 10.000 € et qui ne peut être demandée qu’une seule fois ;
  • une aide additionnelle des collectivités locales et des établissements publics de coopération intercommunale, d’un montant maximal de 3.000 €.

L’élargissement des bénéficiaires de l’aide financière

Ce nouveau décret ouvre plus largement les bénéficiaires du fonds de solidarité :

  • le seuil d’effectif maximal passe à 50 salariés quel que soit le secteur d’activité ;
  • les entreprises contrôlées par une holding sont éligibles si l’effectif cumulé des entités ne dépasse pas 50 salariés ;
  • aucune limite de CA ou de bénéfices n’est désormais exigée  (bénéficiaire devait précédemment justifier d’un CA annuel inférieur à 1 ou 2 millions d’euros selon le secteur d’activité) ;
  • l’entreprise doit avoir débuté son activité avant le 31 août 2020 pour les pertes constatées en septembre, et avant le 30 septembre 2020 pour les pertes constatées en octobre.

Ce décret augmente également le montant du 1er volet de l’aide selon le mois considéré et la situation de l’entreprise :

L’aide versée aux entreprises fermées administrativement en septembre et octobre 2020

L’aide correspond au montant de la perte de CA (hors CA réalisé sur la vente à distance avec retrait en magasin ou livraison) dans la limite de 333 € / jour d’interdiction d’accueil du public.

Aide versée au titre du mois d’octobre

Entreprises domiciliées dans des zones ayant fait l’objet d’un couvre-feu

Les entreprises exerçant dans un secteur mentionné à l’annexe 1 du décret du 30 mars 2020 et ayant perdu au moins 50 % de CA en octobre 2020 bénéficient d’une aide correspondant à la perte de CA dans la limite de 10.000 €, sans ticket modérateur.

Les entreprises créées avant le 10 mars 2020 exerçant dans un secteur mentionné à l’annexe 2 du décret du 30 mars 2020, ayant perdu au moins 80% de CA pendant la première période de confinement (15 mars – 15 mai 2020) et au moins 50 % de CA en octobre 2020, bénéficient d’une aide correspondant à la perte de CA dans la limite de 10.000 €, sans ticket modérateur.

Les entreprises créées après le 10 mars 2020 exerçant dans un secteur mentionné à l’annexe 2 du décret du 30 mars 2020 et ayant perdu au moins 50 % de CA en octobre 2020 bénéficient d’une aide correspondant à la perte de CA dans la limite de 10.000 €, sans ticket modérateur.

Les autres entreprises ayant perdu au moins 50 % de CA en octobre 2020 bénéficient d’une aide correspondant à la perte de CA dans la limite de 1500 €.

Entreprises exerçant dans un secteur mentionné à l’annexe 1 ou 2 situées en dehors des zones ayant fait l’objet d’un couvre-feu :

L’aide concerne : 

  • les entreprises créées avant le 10 mars 2020 exerçant dans un secteur mentionné à l’annexe 2 du décret, ayant perdu au moins 80% de CA pendant la première période de confinement (15 mars – 15 mai 2020) et au moins 50 % de CA en octobre 2020 ;
  • les entreprises créées après le 10 mars 2020 exerçant dans un secteur mentionné à l’annexe 2 du décret et les entreprises exerçant dans un secteur mentionné à l’annexe 1 du décret, ayant perdu au moins 50 % de CA en octobre 2020.

Le montant de cette aide est :

  • égale à la perte de CA, dans la limite de 1.500 €, pour les entreprises dont la perte de CA est inférieure à 70 % ;
  • égale à la perte de CA, dans la limite de 10.000 €, pour les entreprises dont la perte de CA est supérieure à 70 %. Si le montant de cette aide est supérieur ou égal à 1.500 €, elle ne peut être supérieure à 60 % du CA de référence.

Autres entreprises situées en dehors des zones des zones ayant fait l’objet d’un couvre-feu

Les entreprises n’appartenant à aucune des catégories ci-dessus ayant perdu au moins 50 % de CA en octobre bénéficient d’une aide correspondant à la perte de CA dans la limite de 1500 €.

Aide versée au titre du mois de novembre

Entreprises fermées administrativement

L’aide correspond au montant de la perte de CA (hors CA réalisé sur la vente à distance avec retrait en magasin ou livraison) dans la limite de 10.000 €.

Entreprises exerçant dans un secteur mentionné à l’annexe 1 ou 2

Les entreprises exerçant dans un secteur mentionné à l’annexe 1 du décret et ayant perdu au moins 50 % de CA en novembre 2020 bénéficient d’une aide correspondant à la perte de CA dans la limite de 10.000 €.

Les entreprises créées avant le 10 mars 2020 exerçant dans un secteur mentionné à l’annexe 2 du décret, ayant perdu au moins 80% de CA pendant la première période de confinement (15 mars – 15 mai 2020) et au moins 50 % de CA en novembre 2020, bénéficient d’une aide correspondant à la perte de CA dans la limite de 10.000 €. Lorsque la perte de CA est supérieure à 1.500 €, le montant minimal de la subvention est de 1.500 €. Lorsque la perte de CA est inférieure ou égale à 1.500 €, la subvention est égale à 100 % de la perte de CA.

Les entreprises créées après le 10 mars 2020 exerçant dans un secteur mentionné à l’annexe 2 du décret et ayant perdu au moins 50 % de CA en novembre 2020 bénéficient d’une aide correspondant à la perte de CA dans la limite de 10.000 €. Lorsque la perte de CA est supérieure à 1.500 €, le montant minimal de la subvention est de 1.500 €. Lorsque la perte de CA est inférieure ou égale à 1.500 €, la subvention est égale à 100 % de la perte de CA.

Autres entreprises

Les entreprises n’appartenant à aucune des catégories ci-dessus ayant perdu au moins 50 % de CA en novembre bénéficient d’une aide correspondant à la perte de CA dans la limite de 1500 €.

Il convient de préciser que la nouvelle aide sous plafond de 10.000 € est cumulable en septembre mais pas à partir d’octobre. Lorsqu’une entreprise est éligible à plusieurs aides, elle bénéficie de l’aide la plus favorable.

Demande de rappel

Mentions légales

Design et conception

Hébergement

Infomaniak Network SA

Rue Eugène-Marziano 25, 1227 Genève – Suisse

N° IDE & TVA : CHE-103.167.648

Politique de confidentialité

La présente politique décrit les informations que nous recueillons auprès de vous, la manière dont nous les utilisons et notre base juridique pour ce faire. Elle indique également si et comment ces informations peuvent être partagées et quels sont vos droits et vos choix concernant les informations que vous nous fournissez.

Nous ne vendrons jamais vos données personnelles à qui que ce soit.

Ce que nous collectons et recevons

Lorsque vous visitez notre site, nous enregistrons : le site web à partir duquel vous nous avez rendu visite, les parties de notre site que vous visitez, la date et la durée de votre visite, votre adresse IP anonyme, les informations provenant de l’appareil (type d’appareil, système d’exploitation, résolution d’écran, langue, pays dans lequel vous vous trouvez et type de navigateur web) que vous avez utilisé pendant votre visite, etc. 

Vos droits

Vous avez le droit d’être informé des données à caractère personnel traitées, un droit de rectification/correction, d’effacement et de restriction du traitement. Vous avez également le droit de nous demander un format structuré, commun et lisible par machine des données à caractère personnel que vous nous avez fournies.
Cependant, nous ne pourrons pas donner suite à ces demandes car nous ne pouvons pas identifier nos utilisateurs du fait que nous anonymisons les adresses I.P.

Conservation des données

Nous recueillons et conservons des informations agrégées et anonymisées que nous pouvons conserver indéfiniment pour protéger la sécurité de notre site, améliorer nos services ou nous conformer à des obligations légales.